Them Or Us (1984)



Them or Us frank zappa
1 - The Closer You Are 3:02 | 2 - In France 3:32 | 3 - Ya Hozna 6:27 | 4 - Sharleena 4:34 | 5 - Sinister Footwear II 8:39
6 - Truck Driver Divorce 9:07 | 7 - Stevie's Spanking 5:23 | 8 - Baby, Take Your Teeth Out 1:54 | 9 - Marqueson's Chicken 7:35
10 - Planet of My Dreams 1:41 | 11 - Be in My Video 3:40 | 12 - Them or Us 5:08 | 13 - Frogs with Dirty Little Lips 2:46
14 - Whippin' Post 7:34


En 1984 sort "Them Or Us", dernier album du vivant de Frank Zappa enregistré avec un groupe. On retrouve les musiciens chers au moustachu comme Steve Vaï ou George Duke. La famille est également de la partie puisque Dweezil Zappa, le fils, qui emprunte la guitare solo sur deux titres, "Stevie's Spanking" et "Sharleena". A noter aussi, en clôture de ce disque, une très belle reprise des Allman Brothers (Whippin' Post).
Le disque fut plus ou moins boudé lors de sa sortie. Les morceaux très complexes qu'il renferme n'obtiennent pas l'approbation de tous. Aujourd'hui, comme l'ensemble de la production Zappa des années 80, le son de ce "Them Or Us" fait daté.

Démarrage en douceur avec "The Closer You Are", qui flirte gentiment avec les fifties puis un blues trainant, "In France" où il s'en passe de belles. Zappa remercie en français puis on enchaine avec "Ya Hozna", à la rythmique boiteuse et hésitante. La mécanique bien huilée du morceau entraine l'auditeur dans une spirale anxiogène. "Sharleena" est un morceau trainant et emphatique, qui laisse voir de larges pans d'une jolie guitare aux résonances rock, un peu de passion Zappaienne à partager en somme.

Belle suite jazz-rock progressive "Sinister Footwear II" fait parler la poudre, de celle qui se dépose sur la guitare de Zappa la nuit, quand les petits font dodo. Torturé et abouti, le morceau explose de mille couleurs au son d'une guitare omniprésente.

Autre grand projet de cet album, "Truck Driver Divorce".Tout commence avec une ritournelle désuète et se poursuit sur un instrumental jazz-rock avant de s'abimer dans des abysses psychédéliques nébuleuses. Changement d'univers avec un rock franc du collier "Stevie's Spanking", salutaire comme un steak au barbecue, avec un final bluffant, puis un court intermède fifties "Baby, Take Your Teeth Out" dans la veine du générique de "Happy Days" puis un autre grand exercice, "Marqueson's Chicken", un bel instrumental consacré uniquement au triturage d'une guitare poussée dans ses derniers retranchements. Une petite chose désuète chantée d'une voix de fausset, "Planet of My Dreams" suivi de "Be in My Video" toujours en mode festif estampillé fifties. "Them or Us" fait rugir un rock uniquement instrumental, avec une guitare qui étire son fil barbelé tout au long des 5 minutes de son temps de parole. La fin de l'album se profile déjà avec "Frogs with Dirty Little Lips", mêlant des moments fantomatiques avec une ambiance festive malsaine.

La conclusion du disque se fait avec une reprise du groupe de rock sudiste The Allman Brothers, "Whippin' Post". Le titre vire rapidement au reggae et trouve sa raison d'être au cours d'un long solo de guitare.

Voilà un album de rock entièrement dédié à la guitare qui rugit plus qu'à son tour.

L'ensemble n'évite pas quelques longueurs mais reste agréable dans son grand ensemble.