The Man From Utopia (1983)



the man from utopia frank zappa
1 - Cocaine Decision 3:54 | 2 - Sex 3:43 | 3 - Tink Walks Amok 3:38 | 4 - The Radio is Broken 5:51 | 5 - We Are Not Alone 3:18
6 - The Dangerous Kitchen 2:51 | 7 - The Man From Utopia Meets Mary Lou 3:22 | 8 - Stick Together 3:13
9 - The Jazz Discharge Party Hats 4:28 | 10 - Luigi & The Wise Guys 3:24 | 11 - Moggio 2:36


Bien lissé dans le sens du poil, "The man from utopia" ne risque pas d'effrayer qui que ce soit par une avalanche de bizarreries et d'expérimentations dont Zappa n'a jamais manqué de nous gratifier.

Il faut dire que les années 80 ont été le théâtre d'une poignée de disques mineurs au son glacé et à la froideur clinique et fourbissant des compositions pas toujours aguichantes. Notons que l'ordre des titres a été bouleversé entre la version vinyle et la version CD et que ce passage d'un format à l'autre rajoute un titre à la track-list "Luigi & The Wise Guys". La pochette, superbe, est l'oeuvre de Liberatore, le dessinateur de RanXerox.
Pour finir, signalons la présence de Steve Vai parmi la dizaine de musiciens qui ont aidé Frank Zappa dans l'enregistrement de ce "The man from utopia" et chargé de jouer les parties de guitares techniquement trop difficiles pour Frankie.

La majeure partie du disque est digérable par le commun des mortels, voire linéaire, même si, tout de même, Zappa ne peut s'empêcher de bricoler deux trois trucs à sa sauce.

"Cocaine Decision" et son parti-pris anti-drogue qui donne le ton dès l'ouverture avec un morceau bien calé rythmiquement et sans aspérité. "Sex" est beaucoup plus rock et flirte même avec le reggae sur la seconde partie.
"Tink Walks Amok" est un instrumental agréable mais un poil aseptisée qui amène jusqu'à "The Radio is Broken", mélange de beaucoup de choses Zappaiennes, du doo-woop au n'importe quoi en passant par des grands moments de solitude.

D'autres titres se la joue "musique qui passe" comme "We Are Not Alone" léger et de bonne humeur ou "The Dangerous Kitchen" litanie jazzy débridée foutraque qui évoque les risques d'accidents domestiques. Plutôt orienté funk "The Man From Utopia Meets Mary Lou" n'est pas déplaisant et tente d'insuffler 3 grammes de groove dans le relief Belge de ce disque un peu plat.

Tactique reggae avec le sympathique "Stick Together" coloré et serti de nombreux choeurs masculins qui donne une poussée groove à l'ensemble. Pressé par le temps, "The Jazz Discharge Party Hats" est un jazz urgent où chacun semble faire ce qu'il a envie, puis le doo-woop est de retour en version typique avec "Luigi & The Wise Guys".

En forme de générique de jeux télévisés "Moggio" s'amuse d'un jazz-rock un peu daté aujourd'hui mais qui a gardé toute sa verve et son lot de virtuosité.

A l'arrivée, un disque plutôt sage qui creuse les pistes déjà balisées et habituellement utilisées par Zappa sans véritable surprise. Un objet facile d'accès et plutôt bien fichu.