Lumpy Gravy (1968)



Lumpy Gravy Frank Zappa

1 - Lumpy Gravy Part 1 15:48
2 - Lumpy Gravy Part 2 15:51

"Lumpy Gravy" est le premier disque de Frank Zappa sans les Mothers of Invention en 1968. Il s'agit de son quatrième album.

Premier album aussi qui laissait voir tout le sérieux du propos de Zappa en termes de musique contemporaine et dodécaphonique, "Lumpy Gravy" sera un échec commercial pour son auteur. Plutôt difficile d'accès, cet effort avec seulement deux parties de durée équivalente surfent sur une vague surréaliste et contemporaine dans laquelle Frank Zappa se jette à corps perdu.

Disons d'entrée de jeu, ce disque est très bordélique : suites d'accords dissonants, dialogues abscons, discours plantés là au milieu de nulle part, tentatives de chansons ou de morceaux avortés, bref, un joyeux foutoir. Eprouvant pour les nerfs, l'ensemble file un stress incroyable, une envie rapide de passer à autre chose voire de stopper là l'aventure.

Inutile de dire que si vous ne connaissez pas Zappa, ne commencez pas votre aventure musicale avec l'écoute de ce disque au risque de vous dégoûter à jamais de l'ensemble de l'oeuvre qui mérite mieux que cela.

La seconde partie débute avec des collages sonores de dialogues ou de longues tirades ponctuées de bruits plus ou moins identifiables. Des rires potaches viennent émailler cette conversation mais au bout de 4 minutes, il faut reconnaitre que l'on s'ennuie ferme.

Le reste est à l'image de la première partie avec tout de même, une accentuation des passages de musique contemporaine qui illustreraient bien n'importe quels films d'épouvante des années 50. Pour terminer sur une note plus gaie, Zappa se fend d'un petit générique de fin narquois et gentillet.

Que dire de cet opus sinon que, plus impénétrable que celui-ci sera difficile à surpasser.

Réservé aux fans ultimes du maitre Zappa.