A Memorial Tribute (1996)



Frank Zappa Plays the Music of Frank Zappa : A Memorial Tribute

1 - Black Napkins 7:10
2 - Black Napkins 4:15
3 - Zoot Allures 15:45
4 - Merely A Blues In A 7:26
5 - Zoot Allures 4:05
6 - Watermelon In Easter Hay 6:41
7 - Watermelon In Easter Hay 8:42

"Frank Zappa Plays the Music of Frank Zappa : A Memorial Tribute" est un album paru bien après la disparition de Zappa. Produit par son fils Dweezil, ce disque sort en 1996 et offre une particularité de taille, Zappa joué par lui-même.

Trêve de plaisanterie, cet opus fonctionne selon la mécanique suivante : une sélection de titres considérés comme les plus représentatifs de son oeuvre (...dû être facile à faire çà tiens...) sont ici présentés en version studio et live, (sauf pour "Black Napkins" qui n'a jamais été joué qu'en live). 3 de ces morceaux sont déjà sur d'autres albums, "Black Napkins" et "Zoot Allures" figurant sur "Zoot Allures" et "Watermelon In Easter Hay" sur "Joe's Garage".

Lent blues jazzy, "Black Napkins" (capté live à Ljubljana, ancienne Yougoslavie en novembre 1975) est un instrumental magnifique qui allonge un pas tranquille avec un Zappa à la guitare prolixe et libérée de toute entrave. Le premier "Black Napkins" s'interrompt brutalement pour continuer sur "Black Napkins" une seconde version en concert cette fois-ci enregistrée à Ozaka en février 1976 avec les mêmes musiciens (Terry Bozzio aux fûts, André Lewis aux claviers, Roy Estrada à la basse, Napoleon Murphy Brock et Norma Bell aux choeurs).

"Zoot Allures" est le titre le plus généreux du disque avec près de 16 minutes d'un jazz-rock qui se délite sur la fin, pour ne garder que l'essentiel, une rythmique et un soupçon de guitare Zappaïenne. Cet instrumental a été capté à Tokyo en février 1976.

Dans la plus pure tradition blues selon une grille tout ce qu'il y a de plus conventionnelle, Zappa fait couler un "Merely A Blues In A" quasi instrumental (excepté la dernière minute) enregistré au Palais des Sports à Paris en septembre 1974 qui ménage autant de moments intenses que d'instants intimes. A noter la présence sur ce titre de Georges Duke aux claviers et de Chester Thompson à la batterie.

Retour aux studios et aux ambiances feutrées avec "Zoot Allures" de l'album du même nom dans sa version congrue de 4 minutes. La poussée d'air frais du début laisse la place à plus de touffeurs en fin de parcours, ponctuée d'applaudissements pas vraiment nécessaires.

"Watermelon In Easter Hay" hésite dès le début et s'entretient de notes égrenées lentement comme une cascade filmée au ralenti. On se rapproche du rock progressif avec ce titre instrumental enregistré en Allemagne en 1978 avec des références en la matière personnifiées notamment par Adrian Belew (King Crimson) à la guitare rythmique.
On retrouvera un an après une autre version de "Watermelon In Easter Hay" sur l'album "Joe's Garage".

"Frank Zappa Plays the Music of Frank Zappa : A Memorial Tribute" est un bel album qui offre de la pluralité avec des titres très homogènes et agréables.

Il fait partie de ces disques avec lequel on aura plaisir à découvrir l'artiste.